Web Analytics
AccueilPaieQuel est le salaire d'un gestionnaire de paie en France ?

Quel est le salaire d’un gestionnaire de paie en France ?

Le gestionnaire de paie est un professionnel de la gestion des ressources humaines qui s’occupe de la préparation des bulletins de salaire des employés d’une entreprise. Il joue donc un rôle essentiel dans la rémunération des employés. Le gestionnaire de paie doit être titulaire d’un bac+2 en gestion des ressources humaines ou en comptabilité. Le salaire d’un gestionnaire de paie en France est d’environ 35 000 euros par an. Il existe cependant des variations entre Paris et la province, mais aussi en fonction du niveau d’expérience.

Le niveau de salaire mensuel d’un gestionnaire de paie

En moyenne, un gestionnaire de paie en France gagne entre 2 500 et 3 500 euros par mois. Le salaire d’un gestionnaire de paie dépend de son expérience et de son niveau de qualification. Un gestionnaire de paie expérimenté peut gagner jusqu’à 5 000 euros par mois. Le salaire d’un gestionnaire de paie débutant est compris entre 2 000 et 2 500 euros par mois. Le salaire d’un gestionnaire de paie varie également selon la taille de l’entreprise et le secteur d’activité.

Le salaire d’un gestionnaire de paie en France est en moyenne de 2 500 à 3 500 euros par mois. Cela dépend cependant grandement de son expérience et de son niveau de qualification. Ainsi, un gestionnaire de paie en France peut gagner un salaire moyen de 35 000 euros par an. Cela peut varier en fonction de l’entreprise pour laquelle il travaille, de son expérience et de sa formation. Les gestionnaires de paie ont un rôle important dans l’entreprise, car ils s’occupent de la gestion des salaires et des ressources humaines. Ils doivent être bien formés et expérimentés pour pouvoir gérer correctement les salaires des employés.

Les évolutions possibles pour un gestionnaire de paie

Il est possible pour un gestionnaire de paie de faire évoluer son métier en se spécialisant dans un autre domaine comme le recrutement, la comptabilité ou encore la gestion de projets SIRH par exemple, ou même en devenant expert-comptable ou commissaire aux comptes. Un gestionnaire de paie peut aussi devenir contrôleur de gestion sociale, responsable RH ou encore consultant paie. Tous ces métiers très spécialisés représentent des évolutions naturelles qui permettent au gestionnaire de paie de gagner un salaire plus élevé.

Gestionnaire de paie : un métier en tension

L’administration du personnel et la préparation de la paie nécessitent des compétences très pointues. Le gestionnaire de paie même lorsqu’il n’a pas expérience est donc très recherché par les entreprises.  Les entreprises qui ont du mal à recruter des gestionnaires de paie font appel à un cabinet de recrutement. Ainsi, le salaire d’un gestionnaire de paie débutant est en moyenne de 2 000€ brut par mois avec une possibilité d’évolution.

La formation pour devenir gestionnaire de paie

Pour devenir gestionnaire de paie, la voie la plus simple est de suivre une formation en alternance ou un cursus universitaire dans le domaine des ressources humaines ou de la comptabilité. Les formations pour les gestionnaires de paie sont accessibles aux titulaires du Bac comme un BTS Assistant de Gestion PME / PMI, DUT Gestion des Entreprises et des Administrations ou encore une licence professionnelle Métiers des Ressources Humaines. Ces cursus permettent d’acquérir une première expérience en entreprise.

Le gestionnaire de paie peut également suivre une formation en ligne, par exemple sur le site de Pôle Emploi qui propose des formations pour devenir gestionnaire paie, ou auprès de l’Institut National du Travail, de l’Emploi et de la Formation Professionnelle (INTEFP) à Strasbourg.